Pays basque : les panneaux d’Aitzina ont duré un jour

Pays basque : les panneaux d'Aitzina ont duré un jour
Par défaut

Sitôt plantés, sitôt arrachés. La dizaine de panneaux installée par Aitzina, hier, a été enlevée dans la journée par le Conseil général. Source : sudouest.fr

Après avoir revendiqué le vol des signalisations de ville francophones, les jeunes Basques de l’association Aitzina (« En avant « ) ont planté des panneaux bascophones. L’innovation n’était pas du goût du Conseil général, principal financeur des panneaux déboulonnés.

En plantant leurs panneaux en langue basque, les militants d’Aitzina voulaient délimiter les provinces du territoire historique du Pays basque français.

A l’entrée de Bayonne, on pouvait lire « Euskal Herria »(Pays-basque), comme sur un panneau officiel. A la frontière de la Soule, un panneau « Xiberoa », du Labourd « Lapurdi », et pour la Basse-Navarre « Baxe Nafaroa ».

Un rêve signalétique éphémère. La police a laissé le Conseil général libre de retirer la dizaine de panneaux dans la journée.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s