Voir le soleil se poser derrière le mont Jaizkibel

Par défaut

« Niaki », un jeu « made in » Pays basque veut concurrencer « Candy Crush »

Vidéo

Diplômé en bioinformatique, Iñaki Cervera-Marzal est aussi bien adepte des bons vieux casse-tête et que de jeux pour mobiles.

Avant d’entrer dans la vie active, ce jeune habitant de Bidart au Pays basque a passé un an à développer une application capable de concurrencer Sudoku ou autre sport cérébraux sur écran.

Comme un puzzle

Niaki, son surnom dans la vraie vie, est son bébé à lui. Il s’agit d’une sorte de puzzle, mixé à du Candy Crush et du Rubik’s cube. Le jeu est très simple à comprendre : il suffit de regrouper des couleurs entre elles mais un groupe ne peut se former que s’il est plus grand que celui qu’il détruit.

Source : sudouest.fr

Pays basque : des impressionnistes aux avant-gardes

Pays basque : des impressionnistes aux avant-gardes
Par défaut

(…) « Des Impressionnistes aux avant-gardes en Pays basque » qui donne à voir ce que des artistes à la notoriété mondiale ont peint lors de leurs séjours, de part et d’autre de la Bidassoa.

« L’idée du livre est simple. Le projet est né après avoir retrouvé une toile de Corot représentant la baie de Saint-Jean-de-Luz », explique l’éditeur qui a d’ailleurs fait de ce tableau la couverture du livre. « On savait qu’il y avait des traces du passage éclair de Camille Corot au Pays basque, le vieux maître de 76 ans ayant été invité par le jeune Gustave Colin à poser son chevalet à Ciboure. » Cette toile et des reproductions des pages de son carnet de voyage, avec des croquis d’Irún ou des Trois Couronnes le prouvent.

Source et suite : sudouest.fr