Une attaque massive de vautours au Pays basque

Une attaque massive de vautours au Pays basque
Par défaut

Mercredi matin, une centaine de vautours ont attaqué une jument qui mettait bas à Macaye. La propriétaire en appelle aux autorités pour régler le problème des vautours.

Une nuée de vautours qui recouvre sa jument. C’est la scène à laquelle a assisté Monique Camblong, agricultrice de 51 ans, ce mercredi matin vers 9h15. Dans le champ près de sa maison de Macaye, où d’habitude ses trois chevaux et sa jument broutent paisiblement, les rapaces étaient rassemblés dans des proportions qu’elle dit n’avoir « jamais vues » : « ils étaient presqu’une centaine ». Les volatiles n’ont laissé aucune chance à la jument qui, d’après sa propriétaire, « devait être sûrement en train de mettre bas. Ils ont profité de ce moment de faiblesse pour l’attaquer ».
Une attaque sur un animal vivant, mais affaibli

L’agricultrice est évidemment « profondément touchée d’avoir perdu sa jument », car comme elle le précise, même si elle a un petit élevage, « il ne rapporte pas grand-chose, c’est avant tout sentimental ». Mais surtout, elle est en colère. « Quand le vétérinaire est venu, il m’a dit qu’il y avait eu d’autres attaques. Et à chaque fois, c’est la même chose : les victimes alertent les autorités, mais rien n’est fait ! Ce n’est plus possible, il faut réagir. » Consciente du rôle écologique des rapaces, Monique Camblong ne veut pas qu’on réduise leur population ou qu’on leur fasse la chasse. Juste « qu’on puisse les nourrir à nouveau, comme autrefois, avec des carcasses. Là, ils sont protégés, ils se reproduisent mais n’ont plus grand-chose à manger. Alors, affamés, ils descendent dans la vallée et s’en prennent à nos bêtes ».

Lire la suite : larepubliquedespyrenees.fr

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s