Itxassou : un avenir pour les jeunes au Pays basque

Par défaut

Samedi 26 décembre, une cinquantaine d’étudiants et de jeunes diplômés de l’association Du Pays basque aux grandes écoles se sont retrouvés pour une…

Samedi 26 décembre, une cinquantaine d’étudiants et de jeunes diplômés de l’association Du Pays basque aux grandes écoles se sont retrouvés pour une journée d’échanges autour de Peio Uhalde, PDG d’Alki, Jean-Louis Iratzoki, designer et Bernard Darretche, actuel directeur de la CCI de Bayonne.

La journée placée sous la thématique du renouveau économique du territoire a débuté par une visite de la coopérative d’ameublement Alki. « Confrontés aux difficultés du marché du meuble dans les années 2000, nous avons dû nous réinventer totalement. En ne sacrifiant rien de nos valeurs et savoir-faire, nous avons, avec Jean-Louis Iratzoki, repris tous nos modèles à zéro pour nous adapter à une clientèle mondiale dont les goûts ont évolué. »

Le carnet de commandes est désormais constitué à 50 % de commandes provenant de l’étranger. Cette histoire de renouveau par le design s’est poursuivie par une intervention de Bernard Darretche, qui a brossé devant les étudiants un panorama de l’activité économique et des enjeux qui concernent le Pays basque.

Fort de son expérience du monde économique, mais aussi d’ancien président du Conseil de développement, l’actuel directeur de la CCI a pu développer sa vision : « Longtemps les entreprises du Pays basque ont vu leur développement entravé par un taux de cadres plus faible que la moyenne nationale. La situation est en train de changer ».

Donner l’inspiration

L’association, qui intervient dans les lycées afin d’encourager les jeunes du Pays basque à être plus ambitieux dans leur orientation, s’est également donnée pour objectif de construire une communauté de diplômés et de resserrer les liens avec le tissu économique local. Les membres de l’association, issus de nombreuses écoles ou cursus universitaires, peuvent ainsi découvrir un dynamisme économique qu’ils ne connaissent pas toujours. Son président, Bixente Etcheçaharreta, diplômé de Sciences Po Paris, le résume ainsi : « En donnant l’occasion de voir quelques-unes des plus belles histoires entrepreneuriales de ces dernières années, et de rencontrer ceux qui contribuent à la réinvention du Pays basque, on donne un grand bol d’inspiration à des jeunes qui espèrent pouvoir rendre à ce territoire, un peu de ce qu’il leur a donné. De ces journées naîtront des idées, et peut-être, les entreprises de demain ! »

Plus d’infos : www.dupaysbasqueauxgrandesecoles.org

Publicités

A Biarritz, Lurrama, le salon de l’agriculture paysanne basque aura un lien avec la COP 21

A Biarritz, Lurrama, le salon de l'agriculture paysanne basque aura un lien avec la COP 21
Par défaut

Le salon de l’agriculture paysanne « Lurrama » (« terre-mère » en langue basque) s’est ouvert ce vendredi à Biarritz et fête ses dix ans d’existence en proposant jusqu’à dimanche un programme varié avec en ligne de mire la COP21, la conférence de Paris sur le climat.

Climat : je choisis l’agriculture paysanne, C’est « Le fil conducteur de cette édition », a indiqué la présidente de Lurrama, Maryse Cachenaut, agricultrice à Itxassou dans les Pyrénées-Atlantiques en présentant à la presse cette 10ème édition.

« Nous débattrons de la politique agricole à mener face au changement climatique ».

Maryse Cachenaut a prôné une approche « volontariste : en matière agricole nous avons des solutions à proposer face aux enjeux » climatiques.

Point d’orgue ce vendredi, une conférence sur ce thème animée par le député européen écologiste Pascal Canfin, ancien ministre délégué au Développement (2012-2014) et très impliqué dans la préparation de la COP21.

Tout au long de la manifestation festive, qui réunit une cinquantaine de producteurs sur 5.500 m2 à La Halle d’Iraty, un marché fermier, des expositions, des animations pour tous les âges, des repas gastronomiques et des conférences sont proposés au public qui vient principalement en famille.

Cette année, les producteurs de Normandie sont mis à l’honneur, avec des races d’animaux typiques de cette région, ses produits laitiers en appellation d’origine protégée (AOP) et ses produits cidricoles (cidre, poiré, etc.)

Source et vidéo : france3-regions.francetvinfo.fr

Pays basque : Depardieu en tournage pour une série documentaire d’Arte

Vidéo

Le comédien a entamé, en juillet dernier, un tour d’Europe à la rencontre du terroir et de ses producteurs. Cette semaine, il visite les cuisines basques aux Aldudes, à Itxassou et Hendaye. Source : sudouest.fr

Si vous vous baladez cette semaine du côté des Aldudes, d’Itxassou ou sur la côte hendayaise, il n’est pas impossible que vous croisiez Gérard Depardieu.

Le mythique interprète d’Obélix est un bon vivant. Pas étonnant donc qu’il ait accepté un projet proposé par la chaîne de télévision Arte : se mettre à table dans toute l’Europe, afin de faire découvrir les producteurs et les produits du terroir.

Accompagné du chef d’un de ses restaurants parisiens, l’acteur testera les spécialités de l’Écosse, de l’Italie du Sud, du Danemark ou encore du Pays basque.

Cette semaine, « Gégé » fait justement étape dans la région pour le tournage. Ce jeudi, France 3 Euskal Herri l’ont retrouvé aux Aldudes.

La série de dix épisodes de 43 minutes, qui n’a pour l’heure pas été baptisée, devrait être diffusée à la rentrée 2015 dans la case découverte de la chaîne.