Championnats de France de pelote basque 2016

Vidéo
Publicités

« Euskal Herriko Pilota Egileak » – Les fabricants de pelotes du Pays Basque

"Euskal Herriko Pilota Egileak" - Les fabricants de pelotes du Pays Basque
Par défaut

Le magazine du Pays Basque de samedi s’est intéressé au monde très discret des fabricants de pelotes basques du Pays Basque de France. Rencontres avec des artisans au savoir faire unique et précieux…

À voir en direct samedi 30 janvier dans le 19/20

La dernière fabrique de chistera

Vidéo

« Si vous voyez un village sans fronton c’est que ce n’est pas un village basque, vous êtes sortis du Pays Basque. »
Jean-Louis Gonzalez

Le Vestiaire & My Destination sont partis à la découverte de la dernière Fabrique de Chisteras en France au cœur du Pays-Basque à Anglet. Rendez-vous sur: frontons.fr

Visite du Pays basque de fronton en fronton

Visite du Pays basque de fronton en fronton
Par défaut

Ils sont les grands témoins de l’histoire d’une région et de ses habitants, les frontons sont l’âme du Pays basque. Un amoureux de la région a réalisé un web documentaire, une balade en Pays Basque avec pour fil conducteur, la pelote basque et les frontons qui ornent chaque place de village. Source : France 3

Responsable de l’agence de communication touristique My Destination qu’il a créée il y a 4 ans, Sébastien Repéto a eu l’envie de s’intéresser encore plus à la richesse d’un territoire.

Le Pays basque, il en vente les attributs à longueur d’année : la beauté de ses paysages, son architecture ou sa côte, paradis des surfeurs.
Mais c’est son patrimoine historique et culturel qui a attiré son attention pour composer ce web documentaire.

Sébastien Repéto a posé son regard sur les frontons des villages. Il nous parle de la pelote basque, de ses rites et des hommes et femmes qui la pratique de génération en génération depuis des siècles.

Un jour de compétition, d’entraînement, des frontons au fil des saisons, www.frontons.fr est une vraie découverte

La langue basque se délie à toutes les sauces

La langue basque se délie à toutes les sauces
Par défaut

Le 3ème rendez-vous avec l’euskara se déroulera du 22 au 28 septembre. Durant sept jours, quelque 70 activités seront proposées pour valoriser la langue basque.Par Muriel Bonneville pour Sud-Ouest (20/09/2014)

Bien qu’elle soit toujours vivante, la langue basque ne se transmet et ne s’emploie plus suffisamment. C’est un constat mais pas une fatalité pour la Commission extra-municipale de la langue basque à Biarritz qui, pour enrayer ce déclin et prouver combien l’euskara a en lui de nombreuses ressources pour perdurer, a lancé, en 2011, les journées de la langue basque, baptisées Mintzalasai (littéralement, parler sans complexe). Durant une semaine, du 22 au 28 septembre, le basque va se pratiquer ou se découvrir sous toutes ses formes grâce à l’implication d’acteurs de la ville qui ont la volonté commune de le faire vivre au quotidien.

Pour cette troisième édition, vingt-cinq associations biarrotes ont répondu présent pour concocter un programme innovant. « Le but de cette semaine culturelle est de rendre le basque plus visible à Biarritz et de le mettre à la portée de tous, explique Eneko Gorri, chargé de la langue à la Ville de Biarritz. Nous avons allié audace et inventivité dans le but d’explorer de nouveaux domaines, comme l’œnologie, la communication ou le graffiti. »

Lire la suite