Pays basque : des images de Cartier-Bresson exposées à Urrugne

Par défaut

Du 12 août au 4 novembre prochain, l’exposition « L’imaginaire d’après nature » s’installera à la salle Posta

« L’appareil photographique est pour moi un carnet de croquis, l’instrument de l’intuition et de la spontanéité, le maître de l’instant qui, en termes visuels, questionne et décide à la fois « , expliquait Henri Cartier-Bresson.

Une exposition de l’oeuvre du pionnier du photojournalisme, co-fondateur de l’agence Magnum, baptisée « L’imaginaire d’après nature« , est prévue du 12 août au 4 novembre prochain à la salle Posta d’Urrugne. L’accès au public y sera libre.

Urrugne est habituée à accueillir ce genre de propositions : en 2015, ce sont des images du photographe brésilien Sebastiao Salgado qui avaient été soumises à l’oeil admiratif des visiteurs.

(source)

Publicités

Les premières images des fonds de la vague Belharra

Vidéo
La mythique vague géante Belharra au large d’Urrugne, au Pays Basque, suscite la curiosité. Pour la réalisation d’un film, Gautier Garanx et Justine Dupont, surfeurs de gros, ont capté des images des profondeurs de cette vague.
Ces premières images, dévoilées par Sud Ouest, ont été tournées par Fred David samedi 23 avril. Gautier Garanx et Justine Dupont plongent en apnée avec leur partenaire de surf tracté Julien Molia.

Ces surfeurs connaissent bien cette vague. Gautier Garanx a remporté un Billabong XXL Award 2014 pour avoir dompté Belharra le 22 décembre 2013. Le même jour, Justine Dupont battait le record de la plus grosse vague surfée par une femme en Europe.

Le film, précise Sud Ouest, réunira des images filmées par un Réflex, par une Go Pro fixée sur la poitrine, ainsi que par une Go Pro fixée sur une gueuse, cet appareil lesté facilitant la descente et minimisant le palmage.

(source)

Grandes marées au Pays basque : les pêcheurs à pied se régalent

Grandes marées au Pays basque : les pêcheurs à pied se régalent
Par défaut

[PHOTOS] Les amoureux de poulpe, d’oursin et de crabe se sont régalés ce mercredi midi au pied de la corniche d’Urrugne. Source : sudouest.fr

Gros coefficient (115) oblige, le pied de la corniche entre Ciboure et Hendaye était totalement découvert ce mercredi autour de midi (basse mer à 11h57).

L’estran est devenu une véritable aire de jeu pour les pêcheurs à pied : oursins, poulpes, crevettes, étrilles, etc.

Grandes marées au Pays basque : les pêcheurs à pied se régalent

Les ramasseurs ont dégainé les seaux pour ramener chez eux les trésors de l’océan.

Les conditions devraient être favorables demain, jeudi, pour ceux qui veulent profiter des gros coefficients (114, basse mer à 12h42) et du beau temps.