La 2nde Guerre Mondiale au Pays basque

La 2nde Guerre Mondiale au Pays basque
Par défaut

Un numéro de Txirrita consacré à la seconde guerre mondiale, 70 ans après, en donnant la parole aux derniers témoins directs ou leurs descendants de ces temps de souffrance. Que fut la guerre en Pays Basque pour ses habitants ?

Le magazine a choisi de mettre l’accent sur ces femmes et hommes qui, au péril de leur vie, organisèrent ou rejoignirent le maquis de Soule, les réseaux de passeurs par la Bidassoa, ou encore gagnèrent Londres pour combattre auprès du Général de Gaulle dans les Forces Françaises Libres.

Mixel Esteban, professeur d’Histoire et journaliste, auteur de «Le Pays basque dans la seconde guerre», évoque parmi beaucoup d’autres héros, la figure du Bayonnais Marcel Suarès, compagnon de la Libération avec un retour en images sur l’hommage qui fut rendu à Victor Iturria à Sare en 2014 ou encore Iturria, autre compagnon de la Libération, mort dans la région de Nantes lors d’un accrochage avec les Allemands en août 44 à l’âge de 30 ans.

Occupation, puis très vite collaboration et lois anti sémites…, Bayonne et la côte basque où vit une forte communauté juive depuis son expulsion d’Espagne en 1492, vivront ces années d’abomination. Mais en Pays basque comme en France, des personnes admirables sauvèrent des Juifs. Ainsi Sœur Saint-Jean de Cambo et Marguerite Schwab d’Arbonne, qui en 2001 furent nommées Justes parmi les Nations.

Txirrita revient également sur le réseau Comète sud, qui passera vers l’Espagne près de 900 aviateurs alliés dont les appareils furent descendus par la DCA allemande au-dessus de la Belgique, des Pays bas ou de la France. Petite-fille et fils de passeurs témoignent de l’engagement des leurs.
Réseau de passeurs sur la Côte basque et maquis à l’intérieur, en Soule, avec le Corps franc Pommiès et l’Armée secrète libre. Txirrita rend hommage à Michel Béguerie, du village de Chéraute, engagé volontaire en 44 à 16 ans. France 3 Euskal Herri l’avait rencontré en 2004.

Lire la suite : france3-regions.francetvinfo.fr/aquitaine/

Publicités

La magazine du Pays Basque part à la rencontre d’Olentzero

Vidéo

Olentzero ou Olentzaro c’est le moment de Noël symbolisé par ce personnage de charbonnier. Le terme basque serait bien antérieur aux fêtes chrétiennes et correspondrait aux fêtes païennes associées aux solstices d’hiver. Aujourd’hui la tradition basque perdure. Source : france3-regions.francetvinfo.fr/aquitaine/

Comète : les chemins de la liberté

Vidéo

En 1944, après le début de la libération de la France, les passages d’aviateurs alliés vers l’Espagne cessèrent. Le réseau Comète qui trois ans durant permit de sauver tant de pilotes et de les ramener vers Londres pouvait suspendre ses activités et ses membres ne plus risquer leur vie.

Comète : les chemins de la liberté

Comète : les chemins de la liberté

70 ans après les faits, en septembre dernier, les Amis du réseau Comète – Pays basque ont organisé une marche commémorative dans les pas des résistants et passeurs qui organisèrent une seconde voie pour exfiltrer les pilotes dont les appareils avaient été détruits sur le continent, par la DCA allemande. Cette ligne avait été conçue après l’arrestation en 1943, de la plupart des membres de celle dite de la Bidassoa.

Témoignages, sur la route vers l’Espagne, d’Anglet à la frontière navarraise avec :
Christiane Etchessahar membre du Réseau,
Dominique Aguerre, fils d’un passeur,
Jean Dassié, fils d’une cheville ouvrière de Comète

Horizons lointains : le Pays basque comme terre d’adoption

Horizons lointains : le Pays basque comme terre d'adoption
Par défaut

Rencontre avec 3 personnages aux itinéraires singuliers qui ont choisi de s’installer au Pays basque. Japon, USA, Royaume Uni… Le choc des cultures ne leur a pas fait peur. Source : france3-regions.francetvinfo.fr

Takashi Iwagami est un japonais installé à Irissarry. Autrefois comptable dans une entreprise pétrolière à Osaka, il est aujourd’hui un guitariste de renom, ses compositions sont jouées dans tous les conservatoires de France.

Pierre et Christel eux, ont trouvé leur paradis en Soule. Ces deux new yorkais y vivent la moité de l’année et sont habitués à passer de la vie trépidante de Manhattan à la quiétude souletine. Un endroit qu’ils ont choisi pour l’hospitalité et l’authenticité qu’ils n’ont trouvé nulle part ailleurs.

Sacha a choisi de s’installer dans les montagnes souletines. Cet ancien violoniste et compositeur du conservatoire de Londres habite aujourd’hui Lacarry et produit des fromages de vache. Un virage à 180 degrés dans sa vie dont il est aujourd’hui très heureux. Depuis son arrivée au Pays basque il y a 13 ans il n’est jamais retourné en Angleterre, même pas en vacances.

Les montagnes du Pays basque, au fil des frontières

Les montagnes du Pays basque, au fil des frontières
Par défaut

Les montagnes du Pays basque, au fil des frontières | Samedi 20 septembre à 16H20 sur France 3 Aquitaine

De Saint Jean Pied de Port aux gorges de Kakuetta en passant par la vallée des Aldudes, c’est un pays basque sauvage, secret, riche d’histoires et de paysages à couper le souffle que nous allons découvrir. Des escapades sur les frontières, au sens propre comme au sens figuré.

Notre voyage commence en altitude en compagnie de Bertrand Saint Macary, sur le plus important des passages des Pyrénées sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle : la route des crêtes entre Saint Jean Pied de Port et le Col de Roncevaux. Une visite de la ville jacquaire est l’occasion d’évoquer l’histoire de ce pèlerinage ainsi que l’importance de son renouveau depuis 20 ans.

Puis nous repartons vers les sommets avec Jean Paul Laborie, géographe, délégué permanent à l’abornement. Le tracé de la frontière franco-espagnole remonte à la signature du traité des Pyrénées entre les royaumes d’Espagne et de France, en 1659.  Mais la délimitation exacte de la frontière fut réalisée à partir de la fin du18ième siècle. Pour cela on a installé 602 bornes, croix ou marques tout au long des 623 kilomètres de frontières. Un étonnant patrimoine frontalier.

Détour par le Pays Quint, une charmante anomalie sur ce tracé. Une enclave espagnole en territoire français ou les habitants en plus d’être basques sont considérés comme vivant en Espagne alors que nous sommes en France. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ! (…)

La suite : france3-regions.francetvinfo.fr